Archives pour la catégorie Urbanité

Le Corps dans les espaces du Pouvoir et déviation

 

Le corps de Damien a été déchiqueté en plein public, et sous le patronage du souverain. Cela parait insensé à première vue puisqu’on assiste ici à un crime oû tout le monde participe, mais ce n’est pas le cas pour ceux qui ont exécuté Damien, il s’agit pour eux d’un exercice du Pouvoir, un rituel qui assure leur cohérence au sein d’un corps qui est celui du souverain.

Lire la suite

Sémiotique de la place

 

NB : posté par Ineluki sur feu Philautarchie

 

Sémiotique de la Place

Deleuze opposait l’ontologie de la ville à celle désert. La ville comme lieu de la signifiance, de l’organisation et de l’habitation, par opposition au désert, lieu ou la signifiance devient impossible, où l’organisation se perd et où seul subsiste dans ce milieu inhospitalier l’errance continuée du voyageur. La ville a donc a été un objet privilégié de la sémiologie, qui a tenté d’en dégager les structures signifiantes et de la diviser en unités fonctionnelles. Mais tout ceci vaut pour un point de vue encore lointain. Si on s’approche maintenant de la ville, qu’on parcourt son réseau de rues et de bâtiments, on s’aperçoit alors qu’elle n’est pas toute homogène dans son sens, qu’elle fuit la signifiance au travers de nombreuses fêlures. Il faudrait inventer une sémiotique de la ville qui abolirait le privilège du signifiant. C’est un travail de monstre, et ce dans deux sens différents : d’abord parce que l’étendue de la tâche est immense, et ensuite parce que c’est bien l’espace du monstrueux qui apparaîtrait à nous, l’in-signifiant dans toute sa dimension affective. Je vais pour l’instant m’intéresser, dans la cartographie de la ville, à la problématique de la « place », cet espace ouvert, desservi par la rue, et qui est aussi un lieu de socialité.

Lire la suite